Nous n’avons pas trouvé d’article correspondant à ta sélection.

par Evan James

Découvre les coulisses de 40’S VERY OWN DRUMS & KEYS

Regarde Noah "40" Shebib, le producer de Drake, expliquer comment il a capturé le son
signature d'OVO dans deux nouveaux instruments géniaux – et découvre un documentaire exclusif sur 40 !

“Une année, je me tenais au coin de la rue, dans le froid, et je regardais toutes les voitures qui passaient devant moi en me demandant : “Comment se fait-il que je n’en aie pas une ?” C’était tellement inaccessible. Et l’année suivante – je fais la même chose, je ne change rien – j’avais un album numéro un en radio.”

Il est difficile d’imaginer que ces mots viennent de Noah “40” Shebib. Avec 18 nominations aux Grammy Awards à ce jour, dont deux victoires, l’artiste multi-platine Shebib – producer attitré de Drake, cofondateur du label OVO et collaborateur de Lil Wayne, Alicia Keys et Popcaan – est une personne d’une profonde humilité : “Je me suis toujours considéré comme un visiteur du hip-hop. J’avais une assez bonne intuition quant au potentiel de Drake en tant qu’artiste, mais je n’ai jamais eu les mêmes pensées à mon égard ou imaginé que je serais ici aujourd’hui.”

Devenir 40

Comme la plupart des beatmakers, 40 a longuement pratiqué son art avant que ses productions n’atteignent le Top 100, ainsi que nous l’avons découvert en atterrissant à Toronto pour entamer le process de création de deux nouveaux instruments avec le super producer : 40’S VERY OWN KEYS  et 40’S VERY OWN DRUMS.

À tout juste 17 ans, Shebib a emménagé dans un appartement en sous-sol où il a passé cinq ans à produire des morceaux pour des artistes hip-hop de Toronto – notamment les membres de son crew Empire – dans des home studios improvisés, ce qui lui a valu le surnom de “40 days and 40 nights” pour ses sessions interminables légendaires. Mais en tant qu’ingénieur, 40 était toujours en avance sur son temps, il cherchait constamment des moyens pour que ça sonne mieux et de manière unique. “À l’époque, la norme pour faire de la musique c’était les MPC et les Tritons de Korg”, se souvient le MC d’Empire Tony “Scandalis” Ranks dans notre documentaire. “40 utilisait un ordinateur pour faire ses beats. Les gens étaient choqués de voir Pro Tools fonctionner sur un ordinateur et ne comprenaient pas vraiment. Souvent, on s’asseyait ici et on se demandait si quelqu’un pouvait réussir de là où on était. 40 faisait partie de la culture [hip-hop] alors que Toronto n’avait même pas de culture”.

Regarde notre documentaire exclusif sur Noah “40” Shebib ici (sous-titres disponibles en français):

La philosophie de production de 40 

40 a fini par travailler avec l’acteur Aubrey Graham, alias Drake, et le reste appartient à l’histoire. Mais qu’il collabore avec Champagne Papi ou avec les membres d’OVO Popcaan et PARTYNEXTDOOR, 40 garde une philosophie de production rigoureuse – une approche franche et honnête où la place de l’artiste est primordiale. “C’est vraiment mon mantra en tant que producer. Lorsque je fais de la musique ou que je crée, j’essaie de ne pas trop réfléchir. J’avance un peu à l’aveugle dans cet espace et j’essaie de laisser sortir tout ce qui me vient.”

Cette approche axée sur l’artiste saute aux oreilles quand on écoute l’ensemble des œuvres qu’il a créées avec Drake. “Musicalement, je créais de l’espace en supprimant des aigus”, explique Shebib. “En enlevant les transitoires produites par les hi hats et les instruments percussifs dans le haut du spectre, tout en les renforçant dans la partie inférieure, ça permettait à la voix de Drake de passer au premier plan dans le mix.” En réduisant la fréquence d’échantillonnage et en modifiant tout un tas d’autres éléments dans la chaîne d’effets, 40 – qui déclare avoir été grandement inspiré par le son de Sade – a créé une zone permettant au spectre vocal de Drake de se détacher, tout en consolidant ce que l’on reconnaît maintenant comme sa signature sonore.

La Macro 40

Une des caractéristiques exclusives de 40s Very Own Drums et 40s Very Own Keys est une ‘Macro 40’ spéciale – un potard qui contrôle une gamme d’effets qu’il utilise dans toutes ses productions. “J’ai créé un son lo-fi avec des filtres passe-bas, en supprimant des fréquences et en réduisant le taux d’échantillonnage, ce qui crée de l’espace pour l’artiste.” Cette macro est idéale pour obtenir le son caractéristique de 40 super facilement, mais elle est également très utile pour atténuer des éléments un peu trop “brillants” dans n’importe quel morceau : “Si j’ajoute un élément qui est très brillant dans la musique, ce potard peut faire beaucoup plus de dégâts – dans le bon sens du terme.”

 

40’S VERY OWN KEYS

Quand il s’est attelé à la conception de son instrument signature, 40 s’est référé à son propre processus créatif : “Une fois que tu as trouvé ta “zone” en tant que producer, la façon dont tu programmes ou ton swing, c’est ce qui te définit en quelque sorte. À la différence de tous les autres producers de hip-hop, je ne commence jamais par les drums. J’ai toujours préféré commencer par des claviers, des pianos ou des nappes.”

40 et son équipe ont donc commencé par les claviers, en réunissant et en samplant tous les sons qu’ils ont pu trouver dans la maison de 40 et ses studios State of the Art de Toronto. Ils les ont ensuite associés en fonction de leur personnalité et leur timbre, avant d’ajouter des macros et des effets comme la réverbe, le délai, le chorus et le flanger. “Une fois arrivé au bout du process, avec tous ces sons absolument magnifiques, je me suis dit ‘Wow, je ne connais rien d’autre qui sonne comme ça’. Ces sons sont conçus pour faire de la place à l’artiste.”

 

40’S VERY OWN DRUMS

Les claviers en place, 40 s’est penché sur les sons de batterie : “Je suis un programmateur de batterie minimaliste. J’utilise souvent un kick et un tom”. 40 et son équipe ont donc pris soin de créer des kits mixtes où chacun des éléments sonne parfaitement individuellement, tout en conservant son caractère dans un mixage professionnel. Ils ont ensuite intégré des synthés pour les basses et ajouté des harmoniques, avant de les mélanger avec des percussions éclectiques venant de batteurs live, des boîtes remplies de vieilles lames de rasoir et même un narguilé. “Les kicks sont pointus et ont beaucoup de bas, et les subs de basse sont puissants, mais ils collent parfaitement avec le kick qui est dans ce kit. C’est comme ça que je veux que mon kick sonne sur un album.”

Conception visuelle

Au moment de créer les éléments visuels des instruments, 40 a fait appel à son ami proche et artiste graffeur de Toronto KWEST pour concevoir l’interface utilisateur. Toutes les sources sonores proviennent des studios SOTA de 40, et il était important pour lui qu’elles soient représentées dans le produit final. “L’interface des Drums est mon studio, et celle des Keys, ma maison. Je tenais à reproduire le studio parce que j’adore tellement cet endroit. Il me représente vraiment.”

Drake va encore plus loin, en déclarant que le studio State Of The Art “fait honneur à son nom” dans une interview avec le grand Narduwar. “Visuellement, c’est l’un des endroits les plus incroyables pour faire un album, il vous met dans le bon état d’esprit. Et sur le plan sonore, je ne pense pas qu’il existe quelqu’un de plus doué que cet homme – donc sachant qu’il l’a conçu de A à Z, vous pouvez imaginer sa qualité sonore. Écoutez notre album et vous verrez pourquoi il sonne mieux que tout le reste, parce que 40 est un génie.”

 

Workflow

Un avantage non anticipé pour 40 : le fait d’avoir affûté ses sons caractéristiques a considérablement accéléré son propre workflow : “J’utilise [ces instruments] dans tous mes projets en ce moment. Je les ai utilisés sur le titre ‘Wants and Needs’ de Drake avec Lil Baby, ainsi que sur Certified Lover Boy. Mon process est devenu beaucoup plus rapide parce que je passe moins de temps à régler les sons et les effets. C’est devenu mon point de départ en quelque sorte, et je sais d’avance qu’ils seront présents sur toutes mes productions à l’avenir.”

 

Procure-toi 40’S VERY OWN KEYS et 40’S VERY OWN DRUMS dans le cadre d’une offre exclusive à durée limitée, ici.

Articles similaires

Cookies

Ce site web utilise des cookies (y compris des cookies publicitaires, analytiques et de réseaux sociaux) pour assurer la meilleure expérience utilisateur possible.

Gérer les cookies

En savoir plus sur les cookies